kirill 2 vladimir poutine guerre ukraine

La « guerre sainte » de Vladimir Poutine et Kirill II en Ukraine

L’agression en Ukraine est en grande partie une guerre culturelle motivée par l’intolérance. C’est de loin l’aspect le plus négligé par les médias et pourtant le plus inquiétant…Ses supporteurs les plus virulents, la plupart des fanatiques religieux, qualifient ouvertement les Ukrainiens de peuple décadent à éliminer. L’oligarque Konstantin Malofeyev parle d’une « guerre sainte contre le Paganisme. »

F-O Loigon répond au cri du cœur de Grégory Charles sur l’éducation

Dimanche matin. Comme plusieurs, j’ai pris le temps de lire les nouvelles.
Et comme probablement la majorité des profs, j’ai dû ramasser mes deux bras qui sont tombés par terre après la lecture du cri du cœur de Grégory Charles, le tout accompagné de quelques jurons.
Ne me méprenez pas, Grégory Charles a le droit à son opinion et je salue son implication dans le réseau de l’éducation. Mon problème, c’est la déconnexion totale qui se dégage de ses propos, à qui on donne une portée énorme puisque c’est une personnalité médiatique. C’est le manque de nuances dans ses idées et des arguments facilement réfutables qui sont généralisés à tous.

félix

Félix et la fierté québécoise

En janvier 2011, le comédien américain Bill Maher, de passage à l’émission de Jay Leno, y était allé d’une longue tirade sur comment la gauche devrait se réapproprier le concept de « patriotisme ». Parmi les gestes à considérer comme patriotique qu’il a énumérés, on retrouvait « assurer une assurance-santé gratuite pour tous », « sortir nos soldats de conflits inutiles », « bannir les armes d’assaut » et… « payer des impôts ».

Philippe Hamel

Un curieux dentiste : Le docteur Philippe Hamel et sa quête pour la nationalisation de l’hydroélectricité

René Lévesque occupe la place centrale dans l’idée que nous nous faisons de la nationalisation de l’hydro-électricité au Québec, d’autant plus que son héritage est largement discuté dans le contexte du centième anniversaire de sa naissance, en 2022. Pourtant, l’ancien premier ministre était loin d’être le premier à avoir réfléchi à l’idée ! Bien avant lui, un dentiste du nom de Philippe Hamel fit des pieds et des mains pour faire naître le projet. Regard sur un personnage oublié.

covid-19

COVID-19 : Où en sommes-nous  2 ans plus tard?

Après deux ans de pandémie, notre manière de voir la société, voire la vie en général, semble avoir changé, dans mon cas du moins. Jamais je n’aurais pensé que je serais en accord avec mon gouvernement pour l’imposition d’un couvre-feu à 22 h. Jamais je n’aurais pensé être en accord avec mon gouvernement pour recevoir 3 doses d’un vaccin pour entrer dans un restaurant (quand ils sont ouverts). Jamais je n’aurais pensé être en accord avec mon gouvernement d’imposer une contribution-santé aux gens qui refusent le vaccin contre la Covid-19. Même chose pour la fermeture des écoles pour contrer la vague Omicron.

Jusqu’à aujourd’hui.

Explosion d’Halifax

L’explosion d’Halifax de 1917

La Première Guerre mondiale a ravagé l’Europe. Plusieurs millions de morts, des villes presque entièrement détruites et un lourd bilan financier. Le Canada, encore un jeune dominion, participe à une première vraie guerre d’envergure, outre la guerre des Boers, où le Canada combat aux côtés de la Grande-Bretagne. Même si aucun combat n’a lieu en sol canadien, les Canadiens finiront par voir les ravages de la guerre. Une explosion, la plus grande de l’histoire de l’humanité, à cette époque, survient à Halifax le 6 décembre 1917. Deux navires entrent en collision et l’un d’eux, rempli d’explosifs, explose. Le bilan est très lourd : 2 000 blessés et des milliers de blessés, sans compter les bâtiments détruits et les conséquences économiques.