catastrophes industrielles
Partagez cet article:

TOP 10 – Les pires catastrophes industrielles de l’histoire

Si vous aimez ce top 10 sur les catastrophes industrielles, vous pouvez devenir supporteur de Jonathan le Prof

Pour d’autres TOP 10, cliquez ici.

Depuis la révolution industrielle, le progrès technologique a grandement amélioré la qualité de vie des habitants de la planète. Par contre, de nombreuses catastrophes industrielles sont venues assombrir le dernier siècle. Que l’on parle d’accident nucléaire, de fuite de pétrole, de produit toxique ou autres tragédie, notre planète a été frappée durement par des erreurs humaines sans précédent.

Voici donc le TOP 10 des pires catastrophes industrielles de l’histoire!

10. Seveso, Italie — Explosion d’une usine produisant de l’herbicide

Équipe de décontamination / France Inter

La catastrophe de Seveso s’est produite en 1976 dans le nord de l’Italie. Un nuage d’herbicide à base de produits très toxiques s’échappe d’une usine chimique. La fuite, qui dure environ 20 minutes, contamine la région avoisinante, provoquant de nombreuses hospitalisations chez des enfants. Le nuage toxique cause aussi la mort de plusieurs dizaines de milliers d’animaux d’élevage. Heureusement, aucune personne n’a perdu la vie.

Cette catastrophe a été aggravée par l’absence de plan d’urgence par les responsables de l’usine. Les conséquences environnementales forcent une décontamination totale du site et de la région avoisinante. Cet accident a démontré les dangers des industries chimiques en milieu habité.

9. Toulouse, France — Explosion d’une usine pétrochimique d’engrais

Ce qui reste de l’usine AZF après l’explosion / France 3

Le 21 septembre 2001, une terrible explosion a lieu à l’usine AZF de Toulouse. Dans cette usine de production d’engrais, située en zone urbaine, une réserve d’environ 300 à 400 tonnes de nitrate d’ammonium explose. La gigantesque explosion entraîne la mort de 31 personnes. La tragédie fait aussi 2500 blessés et de très lourds dégâts matériels.

Il s’agit de la plus grosse catastrophe industrielle de l’histoire de la France.

8. Buncefield, Grande-Bretagne — Explosion d’un terminal pétrolier

Incendie de Buncefield / BBC

Le 11 décembre 2005, trois explosions frappent le terminal pétrolier de Buncefield, à 40 kilomètres de Londres. L’événement ravage le dépôt de carburant des entreprises pétrolières Total, Texaco, BP et Shell. Un gigantesque incendie suit ensuite l’explosion. 43 personnes sont blessées dans le sinistre et 2 000 autres sont évacuées.

Au total, 23 grands réservoirs de pétrole s’enflamment après l’explosion. Le tout brûle pendant 5 jours. L’événement va détruire la majeure partie du terminal pétrolier. Un énorme nuage de fumée noire se répand sur une bonne partie de l’Angleterre.

Il s’agit du plus important incendie de l’histoire du pays en temps de paix.

7. Golfe du Mexique — Marée noire due de Deepwater Horizon BP 

Incendie de Deep Water Horizon / Britannica

Deepwater Horizon est une plate-forme pétrolière qui appartient à la compagnie pétrolière britannique British Petroleum. Elle a pour but de forer dans le golfe du Mexique le puits le plus profond jamais foré en mer.

Elle explose le 20 avril 2010. 11 personnes perdent la vie suite à l’accident. L’explosion génère également un incendie, puis une marée noire de très grande envergure. Le désastre écologique qui va suivre est extrêmement important aux États-Unis.

Environ 4,9 millions de barils, soit 780 millions de litres de pétrole se répand dans le golfe du Mexique. La fuite est finalement déclarée colmatée par le gouvernement américain près de 6 mois plus tard.

Les effets secondaires de la catastrophe ont engendré de nombreux problèmes environnementaux et économiques. Des milliers d’animaux, dont des baleines, des dauphins, ont aussi été touchés par la marée noire.

6. Dacca, Bangladesh — Effondrement de l’atelier de confection Rana Plaza

Rana Plaza / The conversation

Le Rana Plaza est un bâtiment qui abrite plusieurs ateliers de confection pour diverses grandes marques internationales de vêtements. Il est situé à Dacca la capitale du Bangladesh. Malgré des consignes d’évacuation données après l’apparition de fissures, le bâtiment s’est effondré le matin du lieu le 24 avril 2013.

Il a provoqué la mort d’au moins 1 127 personnes, ainsi qu’environ 2 500 blessés., peu après l’heure de début du travail. Les consignes d’évacuations avaient été ignorées par les responsables des ateliers.

Cette catastrophe est devenue un des symboles dans la lutte contre la fast fashion et à la mondialisation abusive.

5. Exxon Valdez, Alaska — Naufrage du pétrolier Exxon Valdez sur la cote de l’Alaska

Fuite de l’Exxon Valdez / RBG venture

L’Exxon Valdez est un pétrolier américain qui s’est échoué e 1989 sur la côte de l’Alaska. L’accident provoque ensuite une importante marée noire. Le navire, qui contenait plus d’un 1,3 million barils de brut, a heurté le récif.

Le capitaine du bateau, et des membres de l’équipage sont accusés de négligence. On soupçonne l’état d’ébriété avancé du capitaine comme cause première de la catastrophe.

Au final, près de 42 millions de litres de pétrole brut seront déversés dans l’eau. La marée noire s’étend sur plus de 28 000 kilomètres carrés d’océan, contaminant aussi une grande partie de la côte de l’Alaska.

En 1994, le tribunal américain condamne la pétrolière Exxon à verser cinq milliards en dommages et intérêts. Après avoir porté le tout en appel, ils ne vont payer que 500 millions au final en 2008.

4. Fukushima, Japon — Accident nucléaire de niveau 7 après un tremblement de terre

Centrale Fukushima Daiichi / NS Energy

La catastrophe nucléaire de Fukushima est un survenu au Japon après le tsunami du 11 mars 2011. Il s’agit de la deuxième catastrophe nucléaire de l’histoire classée au niveau 7. C’est le plus élevé sur l’échelle internationale des événements nucléaires. Elle est au même degré de gravité que la catastrophe de Tchernobyl (1986).

L’accident nucléaire est une combinaison les effets d’un accident nucléaire, d’un séisme et d’un tsunami. Le tout entraine la fusion des cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale.

Heureusement, malgré des impacts sur la population locale vivant autour dans un rayon de 200 km, aucun décès provoqué par l’accident n’a été détecté. Par contre, on note une augmentation importante de certains types de cancers et de maladies dégénératives.

La catastrophe a également eu des conséquences majeures au pour l’environnement au Japon, ainsi que pour l’Océan Pacifique. Certaines zones sont encore grandement radioactives.

3. Beyrouth, Liban — Explosion d’un stock de Nitrate d’ammonium dans un entrepôt

 

Explosion du port de Beyrouth / Challenge.ma

Le 4 août 2020, deux puissantes explosions ont secoué Beyrouth, la capitale du Liban. L’onde de choc a été ressentie à des dizaines de kilomètres à la ronde, provoquant aussi l’effondrement de nombreux bâtiments. La cause de l’explosion est due à la présence d’un stock de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium (un herbicide) dans un bâtiment du port de la capitale libanaise.

Le bilan humain s’établit à 214 morts et plus de 6 500 blessés. Des quartiers entiers de la capitale ont été détruits.

Le dramatique événement a relancé un mouvement de contestation contre le gouvernement, accusé de corruption, d’incompétence et de négligence. Des manifestations ont régulièrement lieu dans les rues de Beyrouth. 

Le gouvernement du premier ministre Hassan Diab a dû démissionner, moins d’une semaine après les explosions.

Un an après l’explosion, les dégâts sont estimés à près de quatre milliards d’euros par la Banque mondiale.

2. Bhopal, Inde — Explosion d’une usine de produits chimiques de la Union Carbide 

Accident de Bhopal / CNN

La catastrophe de Bhopal est un accident chimique qui survient dans la nuit du 3 décembre 1984 à Bhopal, une ville du centre de l’Inde. Après une série d’erreurs humaines, 40 tonnes de gaz toxique s’échappent de l’usine chimique appartenant à l’entreprise américaine Union Carbide.

La fuite forme un nuage de 25 kilomètres carrés. Les habitants des environs sont surpris dans leur sommeil et environ 8 000 meurent dans les soixante-douze heures suivantes. Les effets secondaires de l’exposition au gaz toxique en ont tué 20 000 dans les dix années suivantes. On dénombre aussi plus de 300 000 malades à cause de la catastrophe.

Par ailleurs, les responsables de l’entreprise n’ont jamais été jugés pour leurs crimes.

C’est aussi la plus grande des catastrophes chimique de l’histoire.

1. Tchernobyl, Ukraine — Explosion d’une centrale nucléaire soviétique

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl débuta dans la nuit du 26 avril 1986. Elle s’est produite à la suite de l’explosion de son réacteur numéro 4. L’explosion de la centrale est encore à ce jour le plus grave accident nucléaire de l’histoire.

Sur un fond de guerre froide avec l’occident, cette catastrophe a exposé plusieurs faiblesses du système politique et économique de l’URSS. Par ailleurs, cette crise est considérée par plusieurs historiens comme l’un des l’élément déclencheur de la chute de l’URSS.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter mon article et ma capsule vidéo à ce sujet. Ils résument ce qui est à mon avis la pire des catastrophes d’origine humaine de l’histoire.

Sources:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Explosion_de_l%27usine_AZF_de_Toulouse

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effondrement_du_Rana_Plaza#:~:text=L’effondrement%20du%20Rana%20Plaza,bilan%20au%2013%20mai%202013).

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/developpement-durable-incendie-buncefield-7153/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Deepwater_Horizon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_de_Seveso

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1299158/exxon-valdez-petrolier-catastrophe-ecologique-alaska-justice-archives

https://fr.wikipedia.org/wiki/Exxon_Valdez

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_nucl%C3%A9aire_de_Fukushima

https://www.lapresse.ca/international/asie-et-oceanie/2021-03-11/la-centrale-de-fukushima-est-elle-dangereuse.php

https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/liban/explosions-a-beyrouth/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Explosions_au_port_de_Beyrouth_de_2020

https://photo.capital.fr/deux-siecles-de-catastrophes-industrielles-13482#3-decembre-1984-catastrophe-de-bhopal-en-inde-236129

Continuez votre lecture:

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.