crane
Partagez cet article:

TOP 10 — Les 10 personnages les plus fous de l’histoire

** Avertissement. Bien que le informations de ce texte soient vérifiés et contre vérifiées, le classement en top 10 est purement subjectif. L’ordre des personnages est placé selon ma propre interprétation de leurs histoires respectives. De plus Il s’agit surtout d’une façon détournée de vous présenter 10 personnages qui gagnent à être connus. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons! **

Notre histoire regorge d’une multitude personnages, qui ont marqué l’imaginaire des gens par leurs actions. Certains pour de bonnes raisons, et d’autres, en lien avec des comportements complètement dérangés. Que ce soit par le pillage, la torture, la débauche, le viol, l’inceste, la mutilation, le meurtre, le massacre ou autres actes dépravés, certains ont commis les pires atrocités possible.

Des empereurs romains dérangés, en passant par de la royauté sadique, des papes déviants et des criminels sans scrupule, l’histoire a été marquée au fer rouge par leurs agissements. Voici donc le top 10 des personnages, qui selon moi, sont les plus fous de tous les temps… et qui n’ont pas fait parti d’un de mes top 10 précédent! (disponibles à la fin de celui-ci).

10. Edward « Barbe Noire » Teach

Ray Stevenson en Edward Teach dans l’exellente série Black Sails / photo: James Minchin

Edward Teach, plus connu sous le nom de Barbe Noire, est un pirate anglais qui a opéré dans les Antilles et sur la côte est des colonies britanniques en Amérique. Aux commandes du Queen Anne’s Revenge, comptant 40 canons et jusqu’à 350 hommes à son bord, Teach devient le plus grand pirate de tous les temps dans les années 1717 et 1718. Il s’est mis à multiplier les abordages, les pillages et les tueries. Il pille en un an plus de 40 navires.

Teach est recherché et sa tête est mise à prix. Son apparence inquiète en raison de son épaisse barbe noire, pleine de graisse. Il avait l’habitude de porter plusieurs épées, couteaux et six pistolets. Le pirate, avant les assauts, allumait des mèches de poudre à canon dans son abondante barbe noire, ce qui lui valut son surnom. Il ne se lavait jamais. On décrivait qu’il avait une odeur de la sueur mélangée au Rhum et à la poudre de canon. Ses vêtements, déchirés par les nombreux combats, sont de couleur sombre, tâchée de sang et d’alcool.

L’age d’or de la piraterie

Rare iconograpahie représentant Teach / Photo: CBC

Après 2 années à faire la pluie et le beau temps sur l’océan Atlantique, il fut exécuté. Le tout se produit après une grande bataille face aux forces britanniques, dirigées par le Lieutenant Maynard. On releva sur son corps 25 blessures diverses, dont 5, par balles. Maynard fit trancher la tête de Teach et l’exposa au sommet du mât afin de servir d’avertissement à tous les pirates qui se trouvaient aux Caraïbes où ailleurs. Sa légende marque encore les esprits, ayant fait de lui un personnage plus grand que nature.

Le pavillon du Queen Mary’s revenge / Photo: Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Barbe_Noire

https://www.pirates-corsaires.com/barbe-noire.htm

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/la-veritable-histoire-de-barbe-noire-la-terreur-des-mers

9. Marie « Bloody Mary » Tudor

Portrait de Mary Tudor / Photo: British Heritage

De Henry VIII à Elizabeth Ire, la lignée des Tudor a brillé par sa violence. La première fille d’Henry VIII et de Catherine d’Aragon, Marie, porte bien le surnom de « Bloody Mary », la Sanglante.

Fervente catholique, elle s’oppose à la réforme religieuse de son père. À 17 ans, Henry VIII la désigne comme deuxième héritière, après son fils Édouard. Il est né d’une union avec Jane Seymour, la 3e femme du roi. À la mort d’Henri VIII, Édouard accède au trône d’Angleterre. Ne souhaitant pas que sa demi-sœur Marie (qui était catholique) lui succède, le nouveau roi Édouard désigne alors pour lui succéder sa cousine Jeanne Grey.

L’origine du nom

À la mort d’Édouard (à seulement 15 ans), Marie fait enfermer et décapiter sa cousine Jane Grey. Sans autres héritiers en état de régner dans la famille Tudor, elle accède au trône. Mary se marie avec le prince Philippe d’Espagne. Elle ramène l’Angleterre du côté du Vatican. La reine matera dans le sang la révolte des croyants protestants. Elle en a fait exécuter près de 300 jusqu’à la fin de son règne. Bloody Mary meurt abandonnée de tous, le pays ayant complété son virage vers la religion protestante.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Ire_ (reine_d%27Angleterre)  

https://fr.vikidia.org/wiki/Marie_Ire_d%27Angleterre

https://www.history.com/news/queen-mary-i-bloody-mary-reformation

https://www.telepro.be/tv/secrets-dhistoire-sinteresse-une-reine-terrifiante-marie-tudor.html

8. Basile II « Bulgaroctone »

Reconstitution d’une image de Basile II / photo: Reddit

Basile II est un empereur byzantin (empire romain d’Orient). Il règne de 976 à 1025. Basile II passe une grande partie de son règne à lutter contre les Bulgares. Ceux-ci avaient constitué un vaste empire dans les Balkans.

Les Bulgares menacèrent l’empire, mais la victoire décisive des Byzantins en 1014 écarte le danger bulgare. La Bataille de la Passe de Kleidion sera l’événement le plus marquant de son règne. Basile y gagne le surnom de « Bulgaroctone » (tueur de Bulgares).

Après la victoire, il renvoie à leur chef le tsar Samuel, 15 000 soldats bulgares prisonniers après leur avoir fait crever les yeux. Il n’en a épargné que 150 (1 sur 100) d’entre eux. Ils ne furent pas aveuglés pour pouvoir guider tous les autres. Le tsar Samuel meurt deux mois plus tard d’une crise cardiaque. Celle-ci aurait été provoquée par la vue des milliers de prisonniers bulgares aveuglés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Basile_II

https://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Basile_II_le_Bulgaroctone/107749

https://www.universalis.fr/encyclopedie/basile-ii-le-bulgaroctone/

7. Le Pape Jean XII

Dessin de Jean XII / Photo: source inconnue

Portant le nom d’Octavien à la naissance, il fut le 130e pape de l’Église catholique romaine. Il régne sous le nom de Jean XII. Ce pape aime la chasse et la guerre. Il est devenu pontife à seize ans. C’était donc un adolescent à la tête de la papauté catholique. Son règne est marqué par des vices, des scandales sexuels et des ambitions de pouvoir.

Il buvait à la santé du Diable et implorait des dieux païens comme Jupiter, Vénus et les autres démons. Sous son règne, l’Église catholique réalisera plusieurs conquêtes militaires. Mais son passe-temps préféré était les orgies et la décadence sexuelle. Il avait une obsession pour les femmes et les jeunes enfants. Ses chambres regorgeaient de prostituée.

Jean XII couche avec les femmes de ses rivaux comme avec celles de ses amis. Il fut accusé de luxure et d’inceste par de nombreuses personnes. Ce pape aimait avoir auprès de lui toute une collection de femmes. Jean XII avait des relations avec des veuves, sa belle-mère et ainsi qu’avec sa propre nièce. Il transforma le palais sacré en bordel. C’est un pape qui a fait castrer des cardinaux. Il est considéré comme un Caligula chrétien, dont les crimes sont dépravants. Certaines sources affirment qu’il fut tué par un mari jaloux alors qu’il était en plein acte sexuel.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_XII

https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-xii/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualit%C3%A9_des_papes

http://notabenemovies.com/2016/09/07/5-papes-completement-fous/

6. Phalaris « le tyran » d’Agrigente

Iconographie représentant Agrigente / source: Britannica

Le Tyran d’Agrigente était réputé pour sa cruauté excessive. Parmi ses atrocités présumées, on retrouve le cannibalisme. Il a dit avoir mangé des bébés allaitants. Phalaris a été qualifié à l’époque comme le tyran le plus cruel de tous les temps. Phalaris était un dirigeant sans humanité, qui éliminait ses ennemis et les hommes de sa cour par pur plaisir. Un de ses passe-temps préférés était de lancer des hommes d’une falaise très haute.

le taureau d’airain

Mais il est surtout connu pour son invention extrêmement cruelle : le taureau d’airain. Le taureau avait une porte dans laquelle on introduisait les gens qui étaient condamnés. Une fois la victime à l’intérieur, un feu était allumé sous le taureau. Quand la chaleur augmentait, les gens commençaient à crier. Mais un système de tubes, inventé par le forgeron Perillos, les transformait en cris qui ressemblaient à des beuglements de taureau.

Reconstitution du taureau de Phalaris

Perillos fut le premier à expérimenter l’invention, pour impressionner Phalaris. Il resta que quelques minutes à l’intérieur, assez pour convaincre le tyran de la qualité de son invention. Pour éviter de le payer, Phalaris va pousser Perillos en bas d’une falaise. Cependant, Phalaris n’a pas eu une très longue vie. Ironiquement, le tyran d’Agrigente est mort par la méthode qu’il a créée lui-même : il a fini brulé dans le taureau de Perillos.

Plan du taureau / source inconnue

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalaris_ (tyran)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taureau_d%27airain

https://www.universalis.fr/encyclopedie/phalaris/

https://www.curioctopus.fr/read/20897/le-taureau-de-phalaris-:-l-invention-diabolique-pour-eliminer-les-ennemis-de-la-grande-grece

5. Néron l’empereur fou

Dessin représentant Néron / Source: wikipedia

Néron est le cinquième empereur romain de l’histoire. Après la mort de son demi-frère Britannicus (plusieurs pensent que Néron l’a assassiné), il succède à son grand-oncle et père adoptif Claude. Il le fit empoisonner, à l’aide de sa mère Agrippine. Par la suite, il essaie de tuer sa mère en faisant croire à un accident de navigation. Après cet échec, il l’a fait assassiner dans son sommeil.

Il s’en prit ensuite à sa femme, Octavie, qu’il avait épousée essentiellement pour raisons politiques. Elle était la fille légitime de l’empereur Claude, donc sa demi-sœur. Mais Néron était amoureux d’une autre femme, Poppée. Maintenant qu’il était empereur, elle ne lui apportait plus aucun avantage politique.

Il l’aurait décapité et donné sa nouvelle femme Poppée, afin que celle-ci puisse y planter ses aiguilles à coudre. Par la suite, il a aussi tué Poppée, alors que celle-ci était enceinte. Il l’a ensuite éventrée afin de retirer l’enfant et de le tuer.

Reconstitution faciale de Néron basé sur une sculpture / source: Reddit

L’incendie de Rome

L’incendie d’une partie de Rome en 64 lui permet de faire bâtir un nouveau palais (la Maison dorée). Certains lui attribuent cet incendie, mais les historiens sont divisés sur le sujet. Pour détourner la colère de la plèbe, il fait attribuer l’incendie aux chrétiens (nouvelle religion mal vue des Romains) qu’il décide de persécuter. Il fut celui qui ordonna la crucifixion l’apôtre Pierre la tête en bas. Il a aussi fait décapiter l’apôtre Paul.

Le grand incendie de Rome, que plusieurs attribuent à Néron / photo: Wikipedia

Son règne a été marqué par le chaos et le carnage, ainsi que par sa mauvaise gestion des finances de Rome. Cet empereur, qui se croyait un grand artiste, n’était en fait qu’un tyran sadique et cruel, ayant très peu de talents pour les arts. Mis à part l’art de tuer…

https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/histoire-neron-plus-celebres-empereurs-romains-1313/

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9ron

https://www.lefigaro.fr/histoire/2018/06/08/26001-20180608ARTFIG00341-le-9-juin-68-l-empereur-neron-se-suicidait.php

https://www.linternaute.fr/actualite/biographie/1776112-neron-biographie-courte-dates-citations/

4. Ivan « le Terrible »

Peinture de Ivan le Terrible / photo: Biography

Il était un monstre de cruauté. Il est le fondateur de la Russie moderne, mais aussi le souverain qui fit régner la terreur. Ivan IV Vassiliévitch, mieux connu sous le nom d’Ivan le Terrible, est le premier tsar de Russie de 1547 à 1584.

À 3 ans, le jeune Ivan est orphelin. Il est alors à la merci des boyards, une famille de nobles importante. Ces nobles font de son enfance un enfer. Humilié, battu, il vit également dans la crainte constante d’être assassiné à tout moment. Ayant une crainte constante de complot contre lui, il inflige des châtiments importants à ceux dont il se méfie.

Peinture officielle de Ivan le terrible / photo: inconnue

Un tsar violent et cruel

Des centaines d’aristocrates russes sont alors victimes de sa violence, mais aussi leur famille et entourage (décapités à la hache, empalés, enfermés dans des monastères, etc.) Ivan impose des exécutions de masse. Il fait massacrer les habitants de la ville de Novogorod-la-grande, soupçonnés de trahison avec le roi de Pologne.

Le tsar s’appuie alors sur les opritchniks, sa police personnelle. Ils massacrent, terrorisent, saignent le peuple, ruinent et ravagent une partie de la Russie, en toute liberté. Ivan cherche de nouveaux supplices et instruments de torture. Ce sinistre personnage fait alors installer d’énormes chaudrons remplis d’eau bouillante et d’eau glacée. Il fait ensuite plonger alternativement les victimes, jusqu’à ce que leur peau parte en lambeaux.

Le tsar possède un long bâton de bois et d’acier, avec lequel il frappe les gens. Dans un accès de rage, il frappe violemment son fils sur la tête. Touché à la tempe, le jeune homme meurt quelques jours plus tard. Ivan devient donc l’assassin de l’héritier au trône de Russie. Il ne s’en remettra jamais. Il s’agissait de son fils aimé, avec qui il partageait sa passion des spectacles de tortures.

Reproduction de la mort de son fils / photo: Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_le_Terrible

https://www.lefigaro.fr/histoire/2017/01/13/26001-20170113ARTFIG00279-ivan-le-terrible-les-5-raisons-de-son-surnom.php

https://plume-dhistoire.fr/le-sombre-destin-des-epouses-divan-le-terrible/

https://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-iv-le-terrible/

3. Vlad III « l’Empaleur »

Vlad III l’Empaleur/Dracula / photo: Wikipedia

Le célèbre Vlad III, surnommé « l’Empaleur », était le prince de Valachie entre 1448 et 1476. Un autre surnom de Vlad III, Drăculea (signifiant « fils du dragon »), fut repris par Bram Stoker pour nommer le personnage littéraire du comte vampire Dracula. Loin de l’image du vampire romantique, l’histoire dévoile un prince à la réputation sanguinaire.

Pendant sa jeunesse, il a été prisonnier de l’Empire ottoman. Il a été témoin des horreurs de cet empire. Il s’y connaît donc bien en supplice. À cette époque, la décapitation, l’écorchement et la pendaison sont à la mode.

Dessin de Vlad Dracula / photo pinterest

La définition de la cruauté

Vlad était un monstre, un modèle de cruauté. Il était aussi une brute qui aimait répandre le sang, le feu, la mort partout. On prétendait même qu’il buvait le sang de ses victimes, et qu’il y trempait son pain. Il tuait tous ceux qui se mettaient en travers de sa route, en leur réservant des morts atroces.

Sa méthode d’exécution préférée était celle du pal. On enfonce un pieu par l’anus, et on le fait ressortir par la bouche. Ensuite on laisse le pal sur lequel la victime pourrit pendant des jours à la vue de tous. Ses victimes se comptèrent en milliers, en dizaines ou en centaines de milliers selon certaines sources.

Reconstitution de l’empalement / photo: Youtube

La réputation de Vlad l’Empaleur ne s’est pas faite pour le nombre de ses victimes (entre 300 et 1000 en presque 20 ans de règne), mais plutôt par la peur que ça procure aux gens. Imaginez arriver dans une ville et de découvrir des gens empalés, dont le cadavre reste à la vue de tous pendant quelques jours.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vlad_III_l%27Empaleur

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/le-vrai-dracula-plus-sanguinaire-que-la-legende

http://www.racontemoilhistoire.com/2016/05/empaleur-vlad-iii/

https://www.histoiredumonde.net/Vlad-III-Tepes-l-Empaleur-Dracula.html

2. Caligula, l’empereur qui voulait être un dieu

Buste de Caligula / Photo: History

Caligula, ou Caius Julius Caesar Augustus Germanicus, est le troisième empereur romain. Il est le fils du général romain Germanicus. Caligula est petit neveu et fils adoptif de l’empereur Tibère. L’une des sœurs de Caligula, Agrippine la Jeune, sera plus tard la mère de l’empereur Néron.

Vicieux, cruel, dépravé, souffrant de crises de folie, Caligula a laissé l’héritage d’un monstre. Sa citation la plus célèbre résume assez bien le personnage : « Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent ». Il fut un empereur autocratique, assassinant tous ceux qui avaient soutenu son ascension. Il nourrissait également une profonde haine pour le Sénat et les institutions politiques romaines.

Pour démontrer tout son mépris envers le Sénat, il a tenté de faire nommer son cheval Incitatus comme Consul. D’ailleurs, il avait fait construire à son cheval une étable faite entièrement de marbre, avec une équipe de serviteurs à sa disposition.

L’acteur Ido Drent dans le rôle de Caligula dans la série Netflix L’Empire Romain

Le droit divin de torturer

C’était un sadique qui prenait plaisir à torturer des gens, y compris des sénateurs de haut rang. Il avait aussi des relations incestueuses avec ses sœurs, et avec les épouses de ses alliés. D’ailleurs, il entretient une relation secrète dès l’âge de 17 ans avec sa sœur Drusilla, et ce, pendant plusieurs années.

Caligula a ordonné des exécutions au hasard et tué beaucoup de ses proches. Il succède à l’empereur Tibère, car il fit assassiner le petit fils de ce dernier. On pense aussi qu’il a été impliqué dans la mort de son l’empereur Tibère lui-même.

Caligula se considérait comme l’égal des dieux. Il se considère comme un parent de Jupiter et multiplie les actes monstrueux. Et ce, aussi bien envers la population qu’envers ses proches. Il lui arrivait de faire tuer des prisonniers devant ses invités pour se divertir. Ces derniers étaient bien évidemment obligés de rester pour ne pas vexer l’empereur.

Reconstitution de l’assassinat de Caligula / photo: inconnue

Il est finalement assassiné par des soldats de sa garde. Sa femme et leur fille sont également tuées quelques heures après. Son oncle Claude, le père adoptif de Néron, est son successeur.

Fait intéressant, le personnage de Joffrey Baratheon de la série Game of Thrones s’inspire directement de Caligula.

L’empereur Caligula vs King Joffrey

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caligula

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/caligula-lempereur-qui-voulait-etre-un-dieu

https://www.britannica.com/biography/Caligula-Roman-emperor

https://www.herodote.net/Le_premier_empereur_julio_claudien-synthese-1932.php

1. Elizabeth Bathory « la comtesse sanglante »

La comtesse Elizabeth Bathory / photo: National geographic

Elizabeth Báthory était une comtesse hongroise de la famille princière des Báthory. Surnommée la « beauté du diable », elle était si belle et fragile, qu’elle semblait incapable de violence. Et pourtant, sa cruauté sans limites lui vaudra le titre de la comtesse sanglante, la Comtesse Dracula, l’Ogresse des Carpates.

Dès la fin de l’adolescence, la jeune femme commence à s’adonner à des pratiques sadiques. Ses premières victimes sont les domestiques qui lui déplaisent. Battues au moindre prétexte, elles sont fouettées, brûlées, défigurées, puis abandonnées au froid et à la faim.

Peinture de la comtesse Bathory / Photo: Biography

Miroir miroir, doit moi qui est la plus belle

Elle aurait de nombreux amants et serait envahie par la peur de vieillir. Un jour, elle frappe une servante, qui se met à saigner du nez. Alors que du sang coule sur sa propre main, Elizabeth constate que sa peau retrouve sa blancheur et sa douceur d’autrefois. Elle décide alors de se badigeonner le visage. Ses rides s’estompent, elle paraît plus jeune.

Pour assouvir ses pulsions cruelles et violentes, Elizabeth s’entoure de complices. Ce seront eux qui devront lui fournir de nouvelles victimes, qu’ils attirent au château en leur promettant un emploi et un bon salaire.

Ses besoins sanguinaires virent maintenant à l’obsession. La rumeur prétend qu’elle saignait de jeunes femmes à vif, et se baignerait ensuite dans leur sang. Une servante prétend même que la comtesse aurait inscrit sur un cahier les noms de plus de 600 victimes. Un registre qui ne sera jamais retrouvé.

Reconstitution / photo: inconnue

La comtesse sanglante reste considérée comme l’une des pires criminelles de l’Histoire, une tueuse aux terribles pulsions. Elle a fait torturer à mort par plaisir sadique entre 300 650 jeunes femmes (le chiffre varie selon les sources). Elle les aurait mordues et aurait fait verser leurs sangs dans sa baignoire comme un élixir de jouvence.

Reconnus coupables de sorcellerie ou de meurtre, ses complices sont exécutés et brûlés. La comtesse Báthory est condamnée à la prison à perpétuité et à l’isolement dans une pièce sombre de son château. Elle sombre peu à peu dans la folie et décède le 21 août 1614 à l’âge de 54 ans.

Plusieurs personnes croient également que la comtesse sanglante à inspirer l’auteur de la Belle au bois dormant, écrit quelques années plus tard.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_B%C3%A1thory

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/elisabeth-bathory-la-comtesse-sanglante

https://www.britannica.com/biography/Elizabeth-Bathory

https://www.lexpress.fr/culture/livre/elisabeth-bathory-la-comtesse-sanglante_1140048.html

Pour d’autres top 10:

Partagez cet article:

Un commentaire sur “TOP 10 — Les 10 personnages les plus fous de l’histoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *