facebook
Partagez cet article:

Facebook: dans le purgatoire des réseaux sociaux

Deviens supporteur de Jonathan le Prof

Bonjour.

Mon nom est Jonathan et je suis dépendant aux réseaux sociaux.

Après plus d’une semaine, toujours sans justification ni explication, je me rends compte qu’il est vraiment difficile de faire vivre un blogue sans avoir accès à Facebook.

J’adore Twitter, mais le « reach » est tellement moins présent.

Même chose pour Instagram.

Je ne pensais pas trouver ça aussi difficile mentalement d’être incapable de publier sur Facebook.

Alors ça fait 1 semaine que j’essaie de trouver des alternatives ou des solutions de rechange, sans succès.

J’ai l’impression que ma créativité est en prison.

Bref, je me rends compte que la majorité de mes projets sont directement dépendants de cette plateforme.

Après plus de 3 ans à alimenter de façon quotidienne ma page Facebook, je me rends compte qu’au final, je n’ai pas beaucoup de contrôle sur celle-ci.

Par contre, je suis surtout amer, voire jaloux, de constater que plusieurs personnalités comme Duhaime, Bernier, Bock-Coté, Fillion, Martineau, Durocher, Ezra Levant, JJ McCullough et compagnie soient capables de continuer à polluer nos fils d’actualités avec leur contenu toxique.

Mais au final, malgré tout, je préfère être une voix mutée pour mes convictions et idéaux qu’une grande gueule réactionnaire populiste qui cultive la haine et la division.

Merci à tous de votre support et à bientôt je l’espère!

-Jonathan St-Pierre, dit le Prof en prison FB

Continuez votre lecture:

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.