luke prokop homosexualité hockey lnh
Partagez cet article:

Homosexualité: le tabou du sport professionnel

Deviens supporteur de Jonathan le Prof

* Ce texte sur le tabou de l’homosexualité et le sport professionnel est une collaboration de Mme Alexandra Lajeunesse, enseignante. *

Le monde du hockey professionnel a été secoué par l’annonce d’un jeune hockeyeur à peine repêché par les prédateurs de Nashville. Cette annonce concerne son orientation sexuelle. Pourtant, nous sommes en 2021 me direz-vous ?

Communiqué de presse de Luke Prokop et de l’Association des joueurs de la LNH.

En effet, mais les hautes sphères de notre société sont encore très conservatrices. Il annonce qu’il est homosexuel. Il devient du même coup le premier joueur de la LNH à le faire.

Toutefois, les ligues de sports professionnels nord-américains comme la ligne nationale de baseball (MLB), de basketball (NBA) et de Hockey (NHL) ne sont pas rendues en 2021.

Pourquoi ?

Car les joueurs doivent se cacher et jouer une double vie. Mais ne sont-ils pas les modèles de nos enfants ? Que sommes-nous en train de divulguer comme message, en obligeant des icônes aussi importantes du monde sportif à jouer une « Game » concernant leur vie ?

On leur dit, ne soit pas authentique, continue d’avoir honte de qui tu es. On leur dit, tu dois avoir honte de qui tu es parce que tu exerces un métier et que tu es sous les feux de la rampe.

Conforme-toi à la masse contre ta vraie nature.

NON, au contraire.

Il devrait se servir de leur notoriété au sein de la population pour faire évoluer les mentalités. Ils devraient être fiers de leurs vraies identités sexuelle, ethnique, religieuse.

C’est ce qu’ils sont.

Ils ne devraient pas avoir honte de s’accepter comme ils sont.

En novembre 2019, François-David Rouleau écrivait dans le Journal de Montréal que le dernier tabou à abattre dans le sport professionnel est l’homosexualité. Il écrivait ce texte pour donner suite au dévoilement d’un joueur de la NBA.

Donc, on peut compter ces sorties de placard dans le sport professionnel sur nos doigts, alors que dans la société ce n’est plus tabou ou presque.

Sommes-nous ouverts à l’homosexualité ou non ?

En 2015, Dave Morissette jouait Philippe Lalumière dans Lancer et Compte. Ce joueur de Hockey du National de Québec était homosexuel. Il s’est suicidé dû à la pression causée par la dualité entre le joueur de hockey qui veut respecter la norme sociale et l’homosexuel en lui.

Cela avait pour but d’ouvrir les valves du monde conservateur de la NHL, mais je comprends que rien n’a encore totalement changé.

Bravo, Luke Prokop, tu as osé faire changer un tantinet les choses.

Alexandra Lajeunesse, enseignante

Sources:

https://www.journaldemontreal.com/2019/11/30/le-dernier-tabou-a-abattre

Continuez votre lecture:

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.