kim corée du nord
Partagez cet article:

La dynastie des Kim de Corée du en 5 minutes

Aujourd’hui, nous parlerons de l’une des familles les plus célèbres du 20e siècle. Il s’agit de la lignée du mont Paektu. Il s’agit de la seule dynastie communiste de l’histoire. Leur culte de la personnalité pourrait rendre jaloux Staline ou Hitler. Ça vous dit quelque chose? Et si je dis le nom Kim? Et oui vous avez deviné, il s’agit de la famille de dictateurs au pouvoir en Corée du Nord. De père en fils, Kim Il-Sung, Kim Jong-Il et Kim Jong-Un règnent sur le pays depuis sa création, en 1948. Voici donc l’histoire des Kim en 5 minutes!

La dynastie Kim / Photo: AFP

Kim Il-Sung le fondateur

Kim Il-Sung / Photo: propagande nord coréenne

Cette dynastie des Kim, officiellement appelée lignée du mont Paektu (une montagne sacrée), est une lignée de trois générations de dirigeants de la Corée du Nord débutant avec Kim Il-sung, en 1948.

Dans les années 1930, Kim Il-sung se réfugie en Union soviétique, pour fuir les Japonais qui occupent la Corée. En 1945, les Soviétiques s’emparent de la Corée, qui est par la suite divisée en deux. Le nord sous contrôle soviétique, le sud sous le contrôle américain.

Trois ans plus tard, Joseph Staline place Kim Il-sung à la tête de la Corée du Nord. Véritable héros de la résistance aux yeux de la population, ce communiste convaincu ne quittera plus la tête du pays.

Considéré comme le père de la nation nord-coréenne, il développe un culte de la personnalité inspiré de que Staline et de Mao. Kim Il-sung développe l’industrie lourde et s’appuie sur la classe ouvrière pour imposer sa dictature. En juin 1950, son pays envahi la Corée du Sud, déclenchant une guerre qui fait 1 million de morts, dont 37 000 Américains.

Sous Kim Il-sung, le Parti communiste devient une gigantesque machine à son service. Cette idéologie dite du Juche est portée par trois axes : l’autonomie militaire, l’autosuffisance économique et l’indépendance politique.

Une économie socialiste voit le jour dans un pays jusqu’alors surtout agricole. À l’époque, la Corée du Nord est prospère. Mais au début des années 1990, la chute de l’Union soviétique affecte grandement le pays, qui dépend de l’importation d’énergie russe. Ce sera le début d’une série de problèmes majeurs en Corée du Nord.

Kim Jong-il consolide la dynastie en Corée du Nord

Kim Jong-Il / Photo: propagande nord-coréenne

Lorsque Kim Il-sung meurt, en 1994, son fils aîné, Kim Jong-il, est désigné pour le remplacer. Comme son père, ce personnage imprévisible est roi et maître de la Corée du Nord. Comme on conféré à Kim Il-Sung le titre de président « présidence éternelle », son fils, Kim Jong‑il, sera nommé le « Grand Successeur ».

En plus de subir une crise économique, Kim Jong-il fait face à une série de catastrophes climatiques et à une importante famine. Il attribue officiellement les pénuries alimentaires à des catastrophes survenues dans le pays, mais des transfuges exilés en Corée du Sud assurent qu’une mauvaise gestion généralisée en est la cause principale.

De plus, la doctrine du Juché, qui prône l’isolement national et l’autarcie, explique d’après certaines critiques que le gouvernement n’ait pas demandé l’aide internationale avant la dégradation extrême des conditions. C’est pourquoi on estime que 2 millions de personnes ont perdu la vie avant que la situation n’ait été stabilisée temporairement.

Kim Jong-Il a lui aussi réussi à créer un culte de la personnalité important. Selon sa biographie officielle, il marcherait déjà depuis l’âge de trois semaines, et il aurait commencé à parler à l’âge de huit semaines.

Durant son éducation à l’université Kim Il-sung, il aurait écrit pas moins de 1 500 livres. Kim Jong-il, dès son premier essai au golf, en 1994, aurait fait cinq trous-en-un, ce qui serait un record mondial. Le dirigeant aurait aussi écrit six opéras en deux ans, chacun d’eux mieux que tout autre opéra de l’histoire de la musique. Il serait aussi l’inventeur du hamburger.

Kim Jong-un et la menace nucléaire Nord-Coréenne

Kim Jong-Un / Photo: propagande Nord-Coréenne

En 2011, la mort de Kim Jong-il provoque une immense tristesse chez les Nord-Coréens. Le dirigeant lègue le pouvoir à son plus jeune fils, Kim Jong-un. Il devient le dirigeant suprême de la Corée du Nord le 29 décembre 2011. Selon la propagande nord-coréenne, il serait marié et aurait au moins 1 enfant.

Par contre, sous Kim Jong-Un, la Corée du Nord possède l’arme nucléaire et des missiles balistiques capables d’atteindre le territoire américain. Cette force militaire dissuade les États-Unis et d’autres puissances mondiales de toute attaque contre le pays.

L’arrivée au pouvoir de Donald Trump à la présidence des États-Unis fait craindre un conflit nucléaire entre les 2 pays. Début mars 2018, le leader nord-coréen propose au chef d’État américain une rencontre où seraient notamment négociés les différends liés au nucléaire, ce que le président des États-Unis accepte, à la surprise générale. Cette réunion a lieu en juin de la même année. Une rencontre a eu lieu entre Kim Jong-un et Donald Trump une première fois en juin 2018, puis une seconde fois en février 2019 à Hanoï.

Le 2 mai 2020, après avoir disparu des radars pendant 21 jours et laissant planer des doutes sur son état de santé, Kim Jong-un réapparaît en public lors de l’inauguration d’une usine d’engrais à Pyongyang, aux côtés de sa sœur Kim Yo-jong. Le dirigeant reste encore et toujours l’homme le plus puissant du pays.

Voilà! C’était la dynastie des Kim en 5 minutes!

Pour voir le classement de Kim Jong-Un dans la liste des dirigeants les plus cinglés de la planète:

Suggestion lecture :   

https://books.google.ca/books/about/Le_Monde_selon_Kim_Jong_un.html?id=kKFGDwAAQBAJ&redir_esc=y

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_Kim

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/aujourd-hui-l-histoire/segments/entrevue/57233/kim-il-sung-kim-jong-il-kim-jong-un-dynastie-coree-du-nord-juliette-morillot

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/BMVideos/vvv5.jsp?no=83

https://www.vision.org/fr/node/820

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *