2020 pandemie covid
Partagez cet article:

Réveillez-moi quand l’année 2020 sera terminée

Wake me up when 2020 ends…

L’année 2020 est en voie de devenir la pire année au niveau mondial depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Et nous ne sommes qu’en juin. Donc, les choses pourraient se dégrader encore plus. Avec la réélection de Donald Trump et une 2e vague de contamination de la Covid-19 par exemple.

À cet égard, la pandémie mondiale actuelle nous a fait oublier plusieurs événements. 2020 avait débuté avec d’importantes tensions internationales. Sans compter plusieurs autres événements majeurs, et ce autant au niveau environnemental, social et politique.

Bref, voici donc un petit résumé de la première partie de l’année 2020.

Janvier

Tout d’abord, l’année 2020 commence dans la violence et les tensions internationales. En effet, le général iranien Qassem Soleimani est assassiné en Irak par une frappe américaine sur l’aéroport de Bagdad. Le tout provoquant une grave crise politico-militaire dans la région. De plus, la frappe est par un drone téléguidé.

Par la suite, de nombreuses représailles auront lieu dans la région. Plusieurs personnes ont craint une escalade de la violence, considérant les pays impliqués (Iran, Irak, Arabie Saoudite, Russie, États-Unis, Israël, etc.).

Dans la foulée de cette attaque, un avion de ligne ukrainien, avec à son bord plus de 130 canadiens, est abattu dans par l’armée iranienne. Selon le gouvernement iranien, l’avion aurait été atteint par un missile de façon accidentelle. L’événement augmente encore plus la tension dans cette zone.

Au niveau de l’environnement et du climat, le mois de janvier est le mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète. L’Australie subit également d’importants feux de forêt qui ravagent une bonne partie de son territoire.

L’Europe vit le divorce officiel avec le Royaume-Uni, qui quitte officiellement l’Union européenne.

L’OMS déclare également en janvier que la pandémie de Covid-19 risque de prendre une ampleur mondiale. La Chine est le pays le plus touché, avec le premier foyer de contagion dans la région de Wuhan. La pandémie s’étend à une cinquantaine de pays des mesures de confinement sont prises par les pays infectés.

Février

L’Australie brûle toujours. D’ailleurs, l’Australie a connu ses pires feux de forêt de son histoire. Plus de 20 % des forêts du pays brûle. Des écosystèmes entiers ont été la proie des flammes.

En Europe, le mois de février 2020 est le deuxième mois de février le plus chaud connu, avec une température supérieure de 3,9 °C à la moyenne des mois de février depuis le début des relevés de température.

D’autres records de chaleur sont malheureusement battus en février. Une température de 18,3 °C s’enregistre dans la péninsule Antarctique. C’est la plus haute jamais recensée de l’histoire dans cette région.

Du côté du continent africain, la Corne de l’Afrique subit depuis janvier la pire invasion de criquets pèlerins depuis des décennies. Malheureusement, l’invasion ravage des récoltes et détruit également une bonne partie de la production alimentaire dans cette zone déjà fragilisée par les conflits et les sécheresses.

Par la suite, de plus en plus de pays sont touchés par la pandémie de Covid-19. L’Italie et l’Iran ont répertorié des cas sur leur territoire. L’Italie est d’ailleurs en voie de devenir un foyer de contagion majeur sur la planète.

La Chine est le pays le plus touché, avec le premier foyer de contagion dans la région de Wuhan. La pandémie s’étend à une cinquantaine de pays. Ils imposent des mesures de confinement dans les zones infectées.

Mars

Le monde s’arrête.

La vague de Covid-19 est toujours en cours, mais elle devient de plus en plus mondiale. L’Organisation mondiale de la santé confirme officiellement la montée de Covid-19 d’épidémie à pandémie. Elle s’intensifie en Europe, amenant plusieurs pays européens à déclarer le confinement.

L’Italie est le pays le plus touché. La France et l’Espagne confinent également leurs populations respectives par la suite. Le confinement se généralise aux quatre coins de la planète. Les États-Unis débuteront également à le faire dans certains états.

Au Québec, on annonce le confinement généralisé de la province le 16 mars. Plus de 5000 personnes perdent la vie dans la province au cours des 3 mois suivants, soit plus que toutes les autres provinces réunies.

Des millions d’emplois sont perdus à travers le monde, dans la foulée du confinement et de la pandémie. Plusieurs problèmes sociaux vont découler de ses mesures.

Avril

Plus d’un million de personnes ont été atteintes de la Covid-19 dans le monde, totalisant 170 pays. La pandémie diminue en Chine, mais reste forte en Europe et s’intensifie en Amérique et en Afrique. Le monde atteint la barre des 100 000 morts liés à la Pandémie de Covid-19.

Le Royaume-Uni devient le troisième pays d’Europe, après l’Italie et l’Espagne, à dépasser 10 000 décès. Le président américain Donald Trump annonce que les États-Unis suspendent le financement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans l’attente d’une enquête.

Le Québec et l’Ontario sont également durement touchés par la pandémie. Les CHSLD du Québec deviennent de véritables « maisons de la mort ».

De plus, une série d’incendies de forêt se déclarent dans la Zone d’exclusion de Tchernobyl, ce qui entraîne un taux de radioactivité 16 fois supérieur à la normale dans cette zone.

Finalement, pour la première fois de l’histoire, le coût du baril de pétrole américain est négatif. Le 20 avril, il atteint -33,75 dollars, soit une baisse de -284 %.

Mai

La pandémie de Covid-19 est toujours en cours. Dans l’ensemble, elle diminue en Europe, mais elle reste forte en Amérique du Nord, surtout aux États-Unis. De plus, elle augmente également en Amérique latine, notamment au Brésil, au Pérou, en Équateur et au Mexique.

Les protestations se poursuivent à Minneapolis et dans deux autres villes américaines après la mort de George Floyd, lors de son arrestation. Par la suite, certaines dégénèrent en émeute, notamment des pillages et des incendies criminels. Elles s’étendent ensuite à plusieurs autres villes des États-Unis, et ailleurs dans le monde également.

Le président Trump multiplie les déclarations incendiaires. Par ailleurs, la population conteste son leadership aux quatre coins du pays. Il atteint des sommet d’impopularité chez la population.

Plusieurs millions de personnes participent à des rassemblements pour demander une réforme du système policier américain. Finalement, ce genre d’événement se produit également au Québec et au Canada.

Juin

Malgré un nouveau mois, la pandémie de Covid-19 continue, mais diminue partout dans le monde, sauf en Amérique. Il y a une poursuite des manifestations et émeutes aux États-Unis, à Minneapolis et dans d’autres villes.

De son coté, la Russie décrète l’état d’urgence, à la suite du déversement de pétrole à Norilsk. La fuite contamine une grande partie de l’Arctique russe, une zone ayant un écosystème très fragile et vulnérable.

En Asie, les tensions sur la péninsule coréenne sont à leur plus haut depuis plusieurs années. Depuis un certain temps, le Nord menace de plus en plus le Sud d’épisodes violents. Des rumeurs tournent également autour de l’état de santé du leader Kim Jong-Un.

Le soldats du Nord ont même fait exploser le bâtiment servant aux rencontres de rapprochement entre les 2 pays. Un geste symbolique, mais qui envoi un message clair.

Plusieurs experts voient en cette crise une tentative de Kim Yo-Jong, sœur de Kim Jong-Un, de prendre une plus grande partie du pouvoir sur la scène internationale.

Est-ce qu’une transition s’effectue dans le pays? Chose certaine, les experts qualifient Yo-Jong de plus cruelle et violente que son frère. Rien pour améliorer la vie des Nord coréens.

Finalement, des affrontements ont lieu à la frontière indo-chinoise. Plus d’une vingtaine de soldats indiens tués par les forces chinoises. La tension entre les deux pays est très élevée. Une dispute territoriale pour une zone près du Népal serait en cause dans cette escalade de violence.

Et une 2e vague de Covid-19 semble frapper certaines régions de la Chine. Le gouvernement met en confinement plusieurs quartiers de la capitale Beijing. Une impression de déjà-vu…

Donc Voilà. Seulement la moitié de l’année de passée, et déjà j’ai hâte à 2021. Bref, réveillez-moi donc en janvier prochain…

Sources:

https://www.journaldemontreal.com/2020/02/04/janvier-2020-a-ete-le-mois-de-janvier-le-plus-chaud-jamais-enregistre-sur-la-planete

https://fr.wikipedia.org/wiki/Janvier_2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9vrier_2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mars_2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/avril_2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mai_2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/juin_2020

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *