11 septembre 2001
Partagez cet article:

11 septembre 2001 : Y a-t-il un pilote dans l’avion?

** Ce texte sur la conspiration du 11 septembre 2001 est une collaboration de M. Jérémie Rivard.  Chaque semaine, Jérémie nous présente une théorie du complot sur ce site web. Enseignant au secondaire en français et en histoire, Jérémie est également l’animateur du podcast historique Sur la terre des hommes. (Podcast auquel je participe régulièrement) **

Loin de moi l’idée de faire un mauvais jeu de mots entre le film culte et les événements entourant le 11 septembre 2001, mais la question mérite de se poser.

Le 9/11 est sans doute l’événement historique le plus marquant de la génération dite des Milléniaux. Moi-même, je venais tout juste de souffler mes douze bougies et d’entrer au secondaire quand c’est arrivé. (17 bougies pour Jonathan le Prof)

Pourquoi certains croient que le 11 septembre est un machination interne du gouvernement américain et comment cette conspiration est-elle née?

La théorie de conspiration entourant le 9/11 prétendant qu’il s’agit d’une inside job n’a pas tardé à s’installer suite aux tragiques événements, pas plus que quelques mois ont suffi.

Tout d’abord, résumons la thèse officielle

Au matin du mardi, 11 septembre 2001, le vol 11 d’American Airlines décolle de Boston à destination de Los Angeles.

Après seulement une quinzaine de minutes, des pirates de l’air détourne l’avion et prennent la direction de New York. 8 h 46, l’avion percute la tour Nord du World Trade Center entre le 93e et 99e étage.

8 h 14, le vol 175 d’United Airlines, lui aussi à l’Aéroport Logan de Boston, décolle en direction de Los Angeles, quinze minutes après le vol 11. 9 h 03, le vol 175 percute la Tour Sud du WTC entre les étages 78 à 84.

9 h 58, la Tour Sud fut la première à s’effondrer, à la stupéfaction de tous. La Tour Nord suivit à son tour à 10 h 28. L’effondrement des deux tours provoqua des dégâts matériels aux édifices environnants comme le Marriott WTC ainsi qu’au WTC7, un édifice de quarante-sept étages qui reçut de nombreux débris dû à l’effondrement de la Tour Sud. Il s’effondra à son tour en fin de journée. Voici les faits.

Quel est le problème au juste?

Pourquoi dit-on que le gouvernement américain aurait orchestré un tel désastre qui a coûté la vie à près de trois milles personnes? Disons que le gouvernement de Bush fiston n’a pas du tout aidé sa cause pour faire taire les rumeurs d’une possible intervention dans les attentats du World Trade Center.

Premièrement, lorsque George W. Bush a été informé des attaques à Manhattan, il était dans une classe primaire d’une école floridienne et a pris plusieurs minutes avant de réagir et d’en sortir pour s’occuper de la situation.

À quoi pensait-il pendant ce temps? À mon avis, il a l’air tétanisé. Il n’a pas l’air de comprendre ce qui se passe, comme si tout cela le dépassait. Ensuite, malgré que les attentats furent réclamés par Al Qaïda et Oussama Ben Laden, W. a déclaré la guerre à l’Irak, déclarant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive.

Les dessous du 11 septembre 2001

Devant cette réaction démesurée face à un pays pétrolier, les complotistes ont sauté sur l’occasion pour accuser les États-Unis d’avoir provoqué l’effondrement des Tours jumelles pour justifier cette déclaration de guerre. Parfait, on arrête ici…

Selon plusieurs témoins présents aux abords du World Trade Center, ils n’auraient jamais vu d’avion s’écraser contre les deux tours. Ceci a fait naître la théorie que des explosifs auraient été installés dans les semaines voire les mois précédant le 11 septembre.

Étrangement, lorsque nous regardons les dégâts laissés par les avions lors de l’impact, nous pouvons voir clairement la forme de la carlingue et des ailes. Comment aurait-on pu installer autant d’explosifs et qu’aucun artificier ne soit sorti de l’ombre?

Une théorie qui ne tient pas la route

Il y a quelques éléments qui n’ont pas été mentionnés pour lesquels j’attendais l’occasion. Les deux tours n’ont pas été les seules visées par les attaques. Un autre vol, le 77 d’American Airlines entra en collision avec le Pentagone à 9 h 37.

Vous savez, le bâtiment abritant les responsables et stratèges de la Défense américaine, ceux sur qui tu voudrais compter si tu planifiais une deuxième mini Guerre du Golfe?

A-t-on soupçonné le gouvernement américain d’avoir truffé d’explosifs l’un des bâtiments les plus sécuritaires au pays? J’ai épluché pendant des heures les théories entourant le 9/11 et je n’en ai vu aucune mention.

Le vol 93

Finalement, il nous reste le mystérieux vol 93 d’United Airlines qui avait pour cible, à ce qu’il paraitrait, le Capitol ou la Maison Blanche, à Washington D.C. Ce vol est décollé de Newark, au New Jersey, et s’est écrasé dans un champ en périphérie de Pittsburgh.

De la centaine de passagers et membres d’équipage, aucun n’a survécu. Comment expliquer ces attentats plus ou moins ratés? Surtout le vol 93. Que s’est-il passé à bord de cet avion pour qu’il effectue une trajectoire aussi étrange pour finalement aboutir dans un champ?

Cela s’expliquerait-il par une altercation entre les passagers et les pirates de l’air afin de reprendre le contrôle de l’appareil? Le vol 93 n’avait pas à se rendre tant à l’ouest pour se diriger vers Washington D.C.

Un simple petit trajet en ligne droite vers le sud-est aurait fait l’affaire. Ma propre théorie, je crois qu’effectivement, les passagers ont tenu tête et que le tout s’est mal terminé. S’il y a eu querelle, il y a eu pirates. Donc, une autre possible attaque dû à un avion détourné.

En conclusion

Pour conclure, les vols 77 et 93 sont sans contredit des avions détournés. Quelles sont les probabilités que le même matin, le 11 septembre 2001, deux avions auraient été détournés pour aller s’écraser sur le Pentagone et possiblement sur la Maison Blanche ou bien le Capitole, et presqu’au même moment les deux tours jumelles se seraient effondrées dû à des explosifs installés préalablement, et ce, sans aucun témoin.

Finalement, où sont passés les centaines de passagers de ces vols, incluant les commandants? Donc, je pose à nouveau la question : y avait-il un pilote dans l’avion?

Jérémie Rivard

Continuez votre lecture:

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *