Tout va bien

Tout va bien (ou pas).

Tout va bien (ou pas).

Novembre. Encore et toujours novembre. Un mois qui semble interminable.

Celui qui voit la lumière nous abandonner petit à petit, pour laisser place à la noirceur et à la froideur.

Le mois qui amène la déprime saisonnière, le manque d’énergie et la fatigue accumulée (Merci au changement d’heure).

Dehors novembre, disait tristement « Dédé » Fortin, défunt chanteur des Colocs.

Gauche vs droite: Désaxer le centre 101

(Avant de m’avancer plus loin dans cette analyse personnelle, je tiens à être transparent : je suis quelqu’un qui adhère à l’idéologie de gauche et cette chronique est purement le fruit d’observations personnelles. Je ne crois pas détenir la vérité absolue et cette analyse m’est personnelle. Toutefois, si elle permet une certaine discussion sur la situation, j’en serai des plus heureux.) On peut trouver plusieurs exemples dans notre histoire récente. Permettez-moi d’en présenter trois.

Liberté d’oppression: médias asociaux

Le 16 avril, l’initiative « Liberté d’oppression » était lancée par une poignée de personnalités politiques et publiques avec pour but de militer pour l’assainissement du climat médiatique au Québec. Depuis, en plus de l’habituel déchirage de chemises de nos animateurs des radios de Québec, nous avons eu droit à une première page irrespectueuse remplie d’amalgames de la part du journal le plus lu au Québec concernant le variant « indien ».